Parrainer un Enfant – Un acte bénévole et citoyen

parrainage d'enfants-parents

PARENTS

Vous souhaitez faire parrainer votre enfant

Vous souhaitez parrainer un enfant près de chez vous

parrainage d'enfants-bénévoles

BENEVOLES

Vous souhaitez apporter votre aide à Parenlor

Dernières Actualités

Signature d’une convention de parrainage

18 Oct 2017|0 Comments

La signature de la convention se fait après une période de 2 à 3 mois après la mise en relation. Elle se fait en présence de l'enfant, ses [...]

  • Parenlor - Sortie Madine 010717

Sortie au Lac de Madine

1 Juil 2017|0 Comments

Une sortie au Lac de Madine dans la Meuse a été organisée le 1er juillet 2017. Malheureusement, le temps ne nous a pas gâtés, ce [...]

Présentation de Parenlor – Mairie de Pont-à-Mousson

Témoignages

« Il était une fois une petite fille avec une maturité prématurée et « une belle madame rigolote » dixit ma filleule. C’est ainsi qu’a commencé ma rencontre avec la petite fille qui allait devenir ma filleule de cœur. Un parrainage qui dure depuis un an déjà, un an à peine… tant de choses à se dire encore, à partager, à apprendre. Aujourd’hui, je peux dire que je suis enchantée et fière de ma démarche auprès de l’association Parenlor qui m’accompagne tout au long de cette expérience enrichissante. Tout comme j’accompagne ma filleule sur le chemin de la vie. « Le seul bonheur qu’on a vient du bonheur qu’on donne. »  Edouard Pailleron, poète.

Une marraine

Notre histoire commence par l’adoption au Vietnam en avril 2005 d’Anaïs à l’âge de 3 mois : un bonheur immense, une joie, une chance …enfin tout ce qu’un couple peut espérer : un enfant ! En mars 2007, Quentin, 6 mois, la rejoint à la maison, tout droit venu du Vietnam lui aussi. Ils vont devenir inséparables, complices et souvent on me demande si ce sont des jumeaux car Quentin a vite rattrapé Anaïs en taille. Chaque jour, je pense à ma chance, à notre chance et je l’apprécie à sa juste valeur. Mais voilà, la chance a tourné le 8 février 2011, quand Anaïs nous quitte, victime de la grippe. Elle venait de fêter ses 6 ans. Pour Quentin et grâce à lui, la vie a continué. En janvier 2013, à l’occasion du décès d’une personne proche qui avait été nourrice agréée et famille d’accueil, avant d’être en retraite, nous nous sommes réveillés ensemble,

Une marraine